Les cheat meals en musculation


Par Dorian - Nutrition sportive

Certains pensent que pour gagner du muscle, il suffit de manger n'importe quoi et de faire des exercices de musculation. En vérité, même si vous pourriez effectivement gagner du muscle ainsi, vous risqueriez aussi de prendre beaucoup de graisse et de mettre votre santé en danger. La musculation, ça demande un peu plus de rigueur ! Une diète bien pensée et bien suivie.


Cependant, les pratiquants de musculation ont eux aussi le droit de relâcher de temps en temps. C'est ce qu'on appelle un « cheat meal », un petit écart le temps d'un repas. S'ils sont pris avec modération, ils n’entacheront pas votre progression. Mieux, ils possèdent des avantages très intéressants. Voici lesquels.


Garder le moral grâce aux cheat meals


Respecter une diète bien précise toute la semaine peut être difficile à supporter moralement, surtout si vous êtes en pleine sèche. Au bout d'un moment, vous avez envie de craquer et de manger un petit quelque chose de bien gras ou de bien sucré.


Bonne nouvelle, si vous respectez votre diète sérieusement, vous pouvez vous accorder un ou deux cheat meal sans que cela ne vous empêche de progresser vers votre objectif. Cela vous permettra même de reprendre un peu de motivation pour la suite. Généralement, le plus facile est de bien manger toute la semaine et de se relâcher sur un repas, pendant le week-end.


Un cheat meal pour relancer le métabolisme


Si vous êtes en pleine sèche, et donc en déficit calorique, votre corps va finir par se rendre compte que vous lui imposez une privation durable. Sa réaction risque d'être un ralentissement de son métabolisme. En réduisant certaines de ses fonctions, il va économiser de l'énergie et ainsi se mettre au niveau de l'apport calorique que vous lui fournissez. Cela finit alors par stopper la fonte de vos graisses et, pire, vous risquez de stocker rapidement du gras si vous revenez à une alimentation normale. C'est le fameux phénomène de « yo-yo » bien connu des régimes minceurs.


Pour contrer ce processus, vous pouvez vous accorder 1 à 2 cheat meal par semaine, ce qui permettra de tromper votre organisme et l’empêcher de réduire son métabolisme.


Refaire vos réserves de glycogène


De nouveau, pour le cas d'un pratiquant en sèche, le cheat meal peut être salvateur pour ses réserves énergétiques musculaires. En effet, à force de privation calorique, vos réserves de glycogène finissent par se vider ce qui peut avoir des conséquences néfastes comme la baisse de vos performances et donc une perte de muscles puisque vous ne pouvez pas vous entraîner correctement. Un cheat meal riche en glucides, de temps en temps, peut suffire à maintenir des réserves de glycogène à un niveau acceptable.


Conservez votre vie sociale grâce au cheat meal


Avoir une diète de musculation assez stricte est un facteur d'isolement social. En effet, difficile de faire un repas de famille ou de sortir au restaurant, puisque cela n'entre pas dans votre programme alimentaire. Si vous respectez votre diète à la lettre, cela veut dire que vous risquez de refuser les sorties avec vos amis et les repas de famille. Vous risquez de vous sentir bien seul. Le cheat meal est là pour ça. Il vous permet de faire votre repas avec vos proches sans vous stresser. Ainsi, vous pouvez conserver une vie sociale normale tout en continuant à pratiquer votre passion.


Le cheat meal est-il obligatoire ?


Non évidemment, les cheatmeals ne sont pas obligatoires. On peut simplement les voir comme un outil qui permet de garder la motivation et de sortir de temps en temps sans passer pour un rabat-joie auprès de ses amis. Si vous n'en sentez pas l'envie ou le besoin, que vous sortez peu, il n'y a pas vraiment de raisons de vous contraindre à prendre un cheat meal.


En réalité, même si un écart par semaine ne vous fera pas de mal, n'en faire aucun vous assurera des résultats optimaux, pour peu que votre entraînement soit correct et que vous vous reposiez suffisamment. Par contre, limitez-vous à un maximum de 2 écarts par semaine. Au-delà, il peut être difficile de suivre un plan alimentaire correct et vos résultats risquent d'en pâtir.


Faut-il compenser vos écarts ?


Tout dépend de vos objectifs. Si vous êtes en prise de masse, et que vous devez donc manger plus que vos besoins, il n'y a pas vraiment d’intérêt à compenser votre cheat meal. Si cela n'arrive pas trop souvent, cela ne devrait pas vous faire prendre tellement plus de graisse.


En sèche, cela se discute, surtout si l'écart est important. Si cela se produit peu souvent, cela ne vous empêchera pas de perdre du gras. Mais vous pouvez tout de même manger un peu moins au repas suivant pour éviter tout désagrément.


LEUCINE : acide aminé anabolisant
Ce que la leucine peut vraiment vous apporter en musculation !
Leucine

Les CHEAT MEALS en musculation
Tout savoir sur le cheat meal, le fameux repas de triche !
Cheat Meal

Combien faut-il de PROTEINES ?
Combien faut-il de protéines quand on pratique la musculation ?
Protéines

RESTER SEC toute l'année !
Comment rester sec durant toute l'année ? Nos conseils !
Rester sec

OMEGAS-3 pour la musculation
Voilà des compléments très utiles pour améliorer la santé et les performances.
Omégas-3

Tout savoir sur le DEXTROSE !
Le dextrose est un glucide utile pour les pratiquants de musculation et les sportifs.
Dextrose