Bien choisir sa barre de protéines !


Par Dorian - Nutrition sportive

La barre de protéines est un classique de l'alimentation sportive, voire des régimes. Il en existe une variété impressionnante et toutes promettent un gain de muscle ou une perte de poids. Mais, que se cache-t-il derrière ce marketing ? Toutes ces barres sont-elles d'égale qualité ? Évidemment non. Pour choisir une bonne barre de protéines, il faut d'abord comprendre en quoi elle peut être utile et bien scruter les étiquettes.


A quoi sert une barre de protéines ?


L'utilisation de ces barres poursuit à peu près le même objectif que celle de la whey, c'est-à-dire combler un manque de protéines dans l'alimentation. Elles peuvent donc être consommées autant en prise de masse qu'en sèche. Car, ce ce ne sont pas elles qui permettent de gagner du muscle ou de fondre en graisse, mais bien l'alimentation en général, à laquelle les barres sont ajoutées, en collation, ou à la fin d'un repas.

Cependant, trop consommer de barres protéinées peut évidemment faire grossir car elles apportent des calories et cet apport peut excéder les besoins de l'organisme, s'il n'est pas bien pris en compte dans la diète. De plus, suivant les ingrédients et le moment de la prise, la barre de protéines peut plus ou moins favoriser une prise de gras, voire des problèmes de santé.


Comment bien choisir sa barre de protéines ?


Pas le choix, pour être sûr de la qualité de la barre, il faut examiner son étiquette avec attention. La qualité et la quantité des ingrédients doivent être passées à la loupe !


Les Protéines


Puisque cette barre a pour but premier de combler votre alimentation en protéines, celles-ci doivent attirer votre attention en priorité.

Tout d'abord, mieux vaut choisir une barre qui contient au moins 20 grammes de protéines, pour que cela vaille le coup. Sinon, vous risquez de devoir en consommer plusieurs d'affilée.
Généralement, plusieurs sources de protéines sont utilisées pour concevoir la barre. La whey, les isolats de lactosérum, la caséine ou même une protéine de soja sont acceptables. Cependant, elles doivent figurer en haut de la liste d'ingrédients et donc êtres présentes en bonne quantité.

En effet, certaines marques utilisent peu de ces ingrédients et ajoutent du collagène à leurs barres. Ce type de protéine est de mauvaise qualité et peu cher à produire. Cela veut dire que, si vous trouvez le collagène en début de liste des ingrédients, le fabricant a gonflé la teneur en protéines de sa barre avec un ingrédient de piètre qualité, tout en réduisant celle des "bonnes" protéines.


Les Glucides


Les barres de protéines sont plutôt utilisées comme en-cas, pour combler l'alimentation. En cela, leurs glucides doivent respecter la même règle que pour une alimentation saine : un Index Glycémique bas ou modéré.
Les barres qui contiennent comme source principale du saccharose ou du sirop de glucose sont donc à éviter. Le mieux est de choisir une barre fabriquée à partir de céréales complètes ou de flocons d'avoine.
Si vous choissez une barre dont l'Index Glycémique est haut, consommez-la autour de l'entrainement pour limiter les dégats. En effet, un IG haut risque, sinon, de favoriser une prise de gras et le développement de diabète sur le long terme.


Les Lipides


Les graisses trans sont à éviter absolument. Les barres à base d'huiles hydrogénées sont donc à proscrire. Pour le reste, une barre de protéines peut contenir un peu de graisses saturées, ainsi que des insaturées. Mais, il faut veiller que cela n'augmente pas trop l'apport calorique de la barre si votre but est surtout de consommer plus de protéines. Sinon, il faudra en tenir compte dans votre diète.


Les Additifs


Il en existe de nombreuses sortes. Les premiers sont ceux qui vont donner du goût. Le sel, par exemple. Son apport doit être surveillé. La barre ne doit pas trop en contenir.
Des édulcorants sont également utilisés pour donner un goût sucré sans apporter de calories. Cependant, certains d'entre eux pourraient être nocifs pour la santé et il vaut donc mieux limiter leur consommation.
En ce qui concerne les additifs de texture, de couleur ou de conservation, une barre de protéines ne devrait pas trop en contenir, voire pas du tout.


Fabriquer sa propre barre


La meilleure façon d'obtenir une barre de qualité, c'est sans doute de la fabriquer soi-même. Ce n'est pas si difficile.

Broyez 50 g d'amandes et 200 g de flocons d'avoine dans un mixeur. Puis, ajoutez la whey et mixez de nouveau.
Mettre 40 g de beurre de cacahuète et 4 cuillères à soupe de miel dans un bol, les réchauffer doucement au micro-onde pour obtenir un mélange liquide que vous verserez sur les autres ingrédients. Mélangez le tout pour obtenir une pâte. Il est possible de rajouter un peu d'eau pour la détendre.

Enfin, étalez la pâte sur une plaque couverte de papier cuisson. Placez au frigo pendant plusieurs heures. Sortez le plat et découpez des barres. Il n'y a plus qu'à les replacer au frigo et les ressortir pour les consommer.


LEUCINE : acide aminé anabolisant
Ce que la leucine peut vraiment vous apporter en musculation !
Leucine

Les CHEAT MEALS en musculation
Tout savoir sur le cheat meal, le fameux repas de triche !
Cheat Meal

Combien faut-il de PROTEINES ?
Combien faut-il de protéines quand on pratique la musculation ?
Protéines

RESTER SEC toute l'année !
Comment rester sec durant toute l'année ? Nos conseils !
Rester sec

OMEGAS-3 pour la musculation
Voilà des compléments très utiles pour améliorer la santé et les performances.
Omégas-3

Tout savoir sur le DEXTROSE !
Le dextrose est un glucide utile pour les pratiquants de musculation et les sportifs.
Dextrose