Les plateformes vibrantes !


Par Julien Messon - Fitness

Popularisées grâce au très médiatique Powerplate, les plateformes vibrantes n'en sont pas moins très anciennes, ou plutôt la technologie utilisée. En effet, faire subir des vibrations au corps humain a été pensé puis analysé par les scientifiques il y a déjà plusieurs dizaines d'années.
Alors pourquoi cet engouement récent auprès du grand public ? Sans doute grâce à la promesse des fabricants de résultats visibles rapidement et sans effort. Mais quel est donc le processus capable de cet exploit ?


Les données scientifiques


La plupart des vendeurs mettent en avant des études de la NASA indiquant une diminution de la perte osseuse et de la dégénérescence musculaire. Mais cette étude est à remettre dans son contexte... nous ne sommes pas tous des cosmonautes en apesanteur dans une navette spatiale !
En effet, notre corps s'est adapté depuis des millions d'années à subir les effets de l'attraction terrestre, et hors de ces contraintes les muscles et les os vont se désadapter ou plutôt s'adapter à ce nouvel environnement.
Alors à quoi s'attendre pour notre utilisation ?
Eh bien désolé de casser le doux rêve du « des résultats sans effort », car à part être L'argument publicitaire par excellence (mieux vaut dire aux gens ce qu'ils veulent entendre !), rien de plus faux.
Retenez bien que dans le sport comme dans beaucoup d'autres domaines, seul le travail pensé, appliqué et régulier paye. Mais il est bien sûr peu vendeur de dire : « utilisez ma méthode fatiguante et lente, et vous obtiendrez des résultats qui n'ont rien d'extraordinaires après de nombreuses heures de pratique ! ».


Alors pourquoi, où et comment ?


Ne jetons pas tout pour autant, car je pense que les plateformes vibrantes peuvent vous apporter de réels bénéfices. Simplement, il faut les voir comme une manière d'apporter un plus à vos séances de musculation, et non pas comme LE moyen de se muscler et une méthode à utiliser de façon unique.
Néanmoins du point de vue de la rééducation post-traumatique, les choses sont différentes et là le body whole vibration (littéralement vibrations du corps entier, donc comprendre l'entraînement par vibrations sur le corps) peut représenter une partie beaucoup plus importante de la méthodologie choisie par le professionnel de la santé.

Dans notre entraînement quotidien, il est bon de coupler cette forme de travail, qui effectivement va obliger le corps à répondre à ce stress de vibrations subies, à la musculation plus conventionnel bien les pieds sur terre !
Je pense tout spécialement au travail de gainage sous toutes ses formes et pour toutes les parties du corps, où il va être possible d'atteindre des degrés de difficultés très élevés (l'instabilité donnée par les vibrations de la machine va comme le disent les vendeurs obliger à un plus grand recrutement des muscles profonds).
On peut ainsi par exemple démarrer par un travail en statique en position basse de squat à vide sur plateforme enchaîné avec du squat à la barre classique (principe de combinaison des types de contractions musculaires, voir les travaux de C.Cometti).
Pour les abdominaux cela peut donner un premier exercice de gainage abdominal statique en position de pompe en 30/30 (30s d'efforts pour 30 de repos), sur 4 séries, suivi de relevé de genoux à la barre fixe (4 séries également) puis 4 de crunchs latéraux au sol. Ainsi la ceinture abdominale sera sollicitée dans son ensemble et avec plusieurs types de contractions musculaires.


Les différentes machines disponibles sur le marché


Avec l'explosion du marché dans les années 2000, les fabricants ont rivalisé de « prouesses technologiques » pour prendre de vitesse la concurrence. Il y a d'abord eu la course à la puissance, puis nous avons eu droit aux évolutions technologiques avec notamment l'oscillation. Pour éclaircir le sujet et lever le voile sur ce miraculeux procédé, voici les principaux points à contrôler :

  • Vibrant, oscillant ou bio-oscillant. Sur ce point on trouve peu de véritables études scientifiques sérieuses. Je ne saurai donc m'engager.
  • La fréquence de vibration en Hz. Après une course à la puissance infondée, il semble que les fabricants soient plus raisonnables, le cerveau n'appréciant pas trop de se faire secouer au dessus des 32Hz.
  • L'amplitude, en mm. Il s'agit de la distance totale de déplacement entre les deux extrêmes hauts et bas lors du mouvement. Généralement de 2 à 30mm. Pour cette donnée si la fréquence est correctement choisie, c'est une bonne chose de pouvoir monter haut.
  • L'accélération de la vibration en G. Là aussi attention aux excès. Je ne saurai que simplement vous recommander la prudence.
D'une manière beaucoup plus pragmatique il faut voir :
  • La taille du plateau. Plus il est grand plus le panel d'exercices sera important (fentes sur place, gainage avec pieds et mains sur le plateau, etc).
  • Le poids de la machine. Plus il est élevé plus la stabilité sera assurée. Attention également au centre de gravité.
  • La qualité du grip pour ne pas glisser.
  • Le nombre de moteurs. Généralement 1 ou 2.
  • La liberté de programmation. J'entends par là le fait de pouvoir régler librement et séparément chaque paramètre que sont la fréquence, l'amplitude et l'accélération (rarement les trois en même temps).


Alors vibrations ou pas ?


Vu le prix et la qualité des machines non professionnelles à usage des particuliers, ou des séances pures, NON. Trop cher ! Il y a plus rentable en terme de coût / résultats.
Après si vous y avez accès à moindre coût, dans votre salle, chez votre kiné, ou avec des réductions, OUI. La variété de l'entraînement est toujours bonne à prendre. Cependant ne vous attendez pas à des résultats sans efforts, et n'oubliez pas de définir clairement votre objectif afin de vous concentrer sur les méthodes appropriées pour l'atteindre. Rien de mieux qu'une bonne hygiène alimentaire pour perdre du poids et de la musculation de base avec poids et haltères pour se muscler (donc se tonifier).
Sur ce, bon entraînement.


Choisir sa BARRE de TRACTION !
Comment choisir sa barre de traction en fonction de ses besoins et finances ?
Barre de traction

Remettez-vous au CARDIO !
Quel type d'effort d'endurance faire et pourquoi ? Empêche-t-il de prendre ?
Cardio

Circuit TRAINING !
Un entraînement cardio intense, basé sur un enchainement de plusieurs exercices.
Circuit training

Prendre ses MENSURATIONS !
Apprenez à prendre vos mensurations pour mesurer vos progrès en musculation.
Prendre mensurations

La méthode TABATA !
Un protocole d'entrainement à intervalles pour progresser en endurance rapidement.
Méthode Tabata